10 juin 2016

Billet d'humeur

LETTRE OUVERTE AUX DIRIGEANTS, QUELS QU’ILS SOIENT

 

A vous tous qui dirigez, un pays, une grande entreprise, un consortium, une région,

A vous tous qui gouvernez,

A vous tous qui pensez que votre position fait de vous des êtres supérieurs à nous,

Je tiens à rappeler que sans nous, vous ne pouvez exister.

Je tiens à dire que vous faites fausse route.

Mesdames, Messieurs les politiciens qui nous gouvernent,

C’est grâce à nous que vous êtes à cette place, ce sont nos voix qui vous ont amenés là où vous êtes. 

Mesdames, Messieurs les dirigeants d’entreprises,

C’est parce que nous produisons, acheminons et consommons chaque jour vos produits, vos services que vous pouvez jouir de votre fortune.

 

Et si de temps en temps, vous descendiez de votre piédestal pour regarder ce qui se passe en bas ?  Avec curiosité, bienveillance et empathie. Et non avec mépris, supériorité ou pitié.

Si vous ôtiez pour un temps vos œillères,  pour voir la réalité des gens ordinaires ?

Personne ne rêve de devenir chômeur ou délinquant. Personne ne rêve de passer sa vie à tricher, à dissimuler, à frauder pour s’inventer ou se créer une petite place au soleil.

Nous ne sommes pas des pions ni des moutons. Derrière chacun de nous se cachent, comme pour vous, une histoire, une famille, des rêves, des compétences inexploitées.

Chacun d’entre nous aspire, comme vous, à une vie meilleure, à pouvoir jouir de sa liberté pour exprimer pleinement  ses talents.

Gandhi a dit « La démocratie devrait assurer au plus faible les mêmes opportunités qu’au plus fort. »

La société telle que vous contribuez à la perpétuer s’efforce de maintenir chacun à sa place. Il suffit pour s’en convaincre de regarder les statistiques au sortir des écoles.  L’égalité des chances n’existe que sur les frontons des mairies.

 

Et l’on ose encore s’étonner de la révolte de ceux qui ont le sentiment de ne pas être nés au bon endroit ?

De la montée des extrémistes qui leur promettent des jours meilleurs ?

De la haine que cela entretient entre les gens ?

 

Pensez-vous que le mérite de l’ouvrier à la chaîne qui fait tourner vos usines est si infime par rapport au vôtre que cela justifie la différence de revenus ?

Pensez-vous que ceux qui éduquent vos enfants ont un rôle si secondaire qu’ils ne méritent ni considération ni salaire décent ?

Pensez-vous que le personnel soignant des pauvres gens est moins diplômé que celui des hôpitaux renommés puisqu’il est moins bien rémunéré avec de moins bonnes conditions de travail ?

Pensez-vous que le jeune diplômé à BAC +5 a si peu de mérite que vous lui refusiez la possibilité de vous montrer ce qu’il vaut ?

Pensez-vous qu’il est si dégradant d’élever ses enfants que cette fonction n’est quasiment pas prise en compte ?

Pensez-vous que les SDF, chômeurs se complaisent tous dans leur vie d’assistés ?

Trouvez-vous normal qu’un couple avec deux salaires décents ait du mal à payer à la fois sa maison et les études de ses enfants ?

 

Est-il nécessaire de poursuivre l’énumération de toutes ces situations où la vie se résume à la survie ?

Ne nous voyez-vous donc que comme des personnes à charge, des boulets que la société est obligée de traîner et d’aider ?

 

Il me semble pourtant que vous savez nous flatter pour consommer, voter, applaudir à vos meetings ou vos apparitions.

Il me semble pourtant que vous savez trouver nos faibles revenus quand il s’agit de payer des impôts, des biens, des services.

« Charité bien ordonnée commence par soi-même », certes. Cela tombe bien, ce n’est pas la charité que nous voulons.

Nous voulons être traités comme vos égaux, car c’est ce que nous sommes. Nous méritons la même attention, la même considération que vous. Non, nous ne sommes pas des êtres inférieurs, dotés d’une sous-intelligence, de sous-compétences, de sous-jugements.

Chacun d’entre nous a autant d’intelligence, autant de valeur que vous.

Chacun d’entre nous voit aussi bien, parfois même mieux que vous ce qui va et ce qui ne va pas dans ce pays.

Des tas de gens compétents ont des solutions à vous proposer pour créer un pays, une entreprise, plus justes. Pourquoi refusez-vous de nous écouter ?

Avez-vous peur que cela ne remette en cause votre pouvoir, votre argent, votre supériorité ?

Avez-vous peur, comme vos ancêtres il y a 227 ans, de perdre vos privilèges ?

 

Vous affichez fièrement vos richesses. Certes, vous les avez gagnées, vous avez parfois travaillé dur pour cela. Cependant, ne pensez-vous pas qu’une meilleure répartition contribuerait à une meilleure compréhension ?

Il y a sûrement un juste milieu, qui permette à chacun de gagner selon son mérite, d’avoir l’opportunité de prouver ses compétences, de pouvoir jouir des fruits de son travail et s’offrir une vie de qualité.

Ne pensez-vous pas qu’il serait bon de le trouver avant qu’il ne soit trop tard ?

 

Pour rappel : Extrait du préambule de la déclaration universelle des Droits de l’Homme :

« Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde.

Considérant que la méconnaissance et le mépris des droits de l'homme ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l'humanité et que l'avènement d'un monde où les êtres humains seront libres de parler et de croire, libérés de la terreur et de la misère, a été proclamé comme la plus haute aspiration de l'homme. »

 

Posté par Wicqui à 18:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


16 avril 2016

Balade parisienne 2 - Nuit Debout

Pour finir ma balade parisienne, avant de prendre le train, passage place de la République ...

IMG_20160413_181402          IMG_20160413_181527

IMG_20160413_181600          IMG_20160413_182125

IMG_20160413_182227

Posté par Wicqui à 14:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Balade parisienne

Mercredi, je me prévois une petite journée parisienne, histoire de visiter quelques musées. 

Au programme, Orsay et Cluny. 

En tant que fonctionnaire de l'éducation Nationale (instit quoi), je bénéficie de la gratuité dans ces musées grâce au Pass'Education. 

Seulement, voilà, ces personnes de l'Institution n'ont pas fait correctement leur boulot ! Le Pass 2015 est prolongé jusque fin mars 2016, vu que quelqu'un a dû oublier de s'occuper de son renouvellement. 

Zone B, en vacances le 1er avril au soir. Aucun Pass reçus, alors que le site du gouvernement nous les promet pour le 29 mars au plus tard. 

Résultat, je pars la bouche en fleur avec l'ancien, .... refusé dans les 2 musées sus-cités ! Et pas moyen de parlementer, ils ne veulent rien savoir ! 

Ce n'est pas tant pour le prix que pour le principe ! Si j'envoie en retard mes bilans, mes impôts, .... c'est moi qui vais payer, pas eux ! 

IMG_20160413_110134

Posté par Wicqui à 14:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,